PNG - 36.3 ko
italiano | français | Español | English

CO-RÉALISATIONS

ArscomicA produit des spectacles de théâtre,

en co-produit avec d’autres compagnies et coopère avec des productions du monde entier pour la réalisation de spectacles.

Les spectacles appartiennent la plupart du temps à la culture et la tradition comique : la Commedia dell’Arte historique, la continuation moderne de la Commedia sur des base historiques et la Commedia de la Renaissance.

Les productions de ArscomicA développent la vision comico-théâtrale d’Antonio Fava, qui en est généralement l’auteur : La Flaminia Rapita, Acqua Minerale, O la Torta o la Vita ; la saga de Pulcinella : Vita Morte e Resurezzione di Pulcinella, Pulcinella’s War, Pulcinellata Nera, Pulcinella Furioso, la Schiava di Pulcinella ; les élaborations : Le Astuzie di Coviello, à partir du recueil de canevas de La Casa Marciano. Il est le metteur en scène de toutes les productions de ArscomicA et souvent interprète.
Les co-réalisations, pas nécessairement coproduites, se déroulent surtout sur le plan de l’organisation, avec ArscomicA et les co-réalisateurs qui s’engagent ensemble à la divulgation du produit artistique fini. Les co-réalisations sont : les Zanniskinheads et la Quête des Boules Sacrées, en tournée britannique et écossaise en 2011 (ArscomicA, Slingshot-Theatre et Theatrum Comicum) et la Commedia Marinaresca, Naufraghi, Corna e Zucchero.

Les Zanniskinheads à la Quête des Boules Sacrées

Les coopérations s’articulent surtout autour de la place que prend Antonio Fava en tant que metteur en scène des productions des compagnies.

Les mise en place de spectacles de Commedia Gabrielliana est une veine importante des coopérations avec des artistes qui se sont formés à l’école d’Antonio Fava. Les artistes suivants sont actifs avec leur Gabrielliana : Matthew Wilson (Washington), Merve Engin (Istanbul), Jean-Luc Grandin (Genève), José Gabriel Campos (Murcia), Dalia Vera Slomianski (Tel Aviv) et Tiia-Mari Mäkinen (Helsinki).

Toutes les activités propres à ArscomicA comme celles à l’extérieur, sont « protégées » par une cohérence stylistique et culturelle. Lorsqu’il s’agit de Commedia historique (Le Astuzie di Coviello) ou moderne (Zanniskinhead), ou alors dans la continuité - Antonio Fava considère ce mot « continuité » comme un synonyme de « tradition » en tant qu’évolution constante d’une veine artistico-culturelle et non de la répétition - ou bien lorsque le metteur en scène intervient sur un texte historique (Moscheta, Candelaio), alors la poétique dans son ensemble est marquée par une vision qui prend ses racines à la source de la Renaissance et qui caractérise toute l’activité artistique d’ArscomicA. Dans les coopérations tout comme dans les co-réalisations, nous agissons en accord avec cette vision. Ceci est ce qui crée l’intérêt et la volonté d’agir ensemble.